Une nouvelle Ă©tape avec SpaceX

SpaceX falcon 9

Ă€ la veille du 10e anniversaire du premier vol de la fusĂ©e Falcon 9, SpaceX a lancĂ© mercredi un Falcon 9 depuis le Cap Canaveral avec un booster rĂ©utilisable, puis a fait atterrir le booster prĂ©cĂ©dent pour une cinquième fois, un record, après avoir envoyĂ© 60 autres satellites Internet Starlink dans l’espace.

La fusĂ©e Falcon 9, d’une hauteur de 70 mètres, a dĂ©collĂ© de la plate-forme 40 de la base aĂ©rienne de Cape Canaveral Ă  21h25 EDT.

Neuf moteurs Merlin 1D ont Ă©clairĂ© le ciel en orange alors que la fusĂ©e Falcon 9 s’Ă©levait dans un ciel couvert au-dessus de la cĂ´te spatiale de la Floride avec une poussĂ©e de 1,7 millions de livres de terre. Deux minutes et demie plus tard, le premier Ă©tage s’est arrĂŞtĂ© et s’est Ă©loignĂ© pour se diriger vers un atterrissage prĂ©cis sur la plate-forme d’atterrissage offshore de SpaceX, ou vaisseau-bourdon.

L’Ă©tage supĂ©rieur de la fusĂ©e s’est mis en orbite avec les 60 satellites Starlink, puis a libĂ©rĂ© tous les engins spatiaux Ă  Ă©cran plat en une seule fois environ 15 minutes après le dĂ©collage sur une orbite elliptique prĂ©liminaire. Les satellites devaient dĂ©ployer leurs panneaux solaires et se dĂ©ployer avant de commencer les manĹ“uvres de mise en orbite pour entrer dans la constellation Starlink de SpaceX Ă  environ 550 kilomètres au-dessus de la Terre.

Lancement réussi pour le Crew Dragon

Une autre fusĂ©e Falcon 9 a dĂ©collĂ© samedi de la plateforme 39A du Centre spatial Kennedy – Ă  quelques kilomètres au nord de la plateforme 40 – avec le vaisseau spatial Crew Dragon de SpaceX transportant les astronautes de la NASA Doug Hurley et Bob Behnken vers la Station spatiale internationale. Le lancement, samedi, Ă©tait la première fois que des astronautes se mettaient en orbite Ă  partir du sol amĂ©ricain depuis le dernier dĂ©collage du programme de la navette spatiale le 8 juillet 2011.

Hurley et Behnken se sont amarrés à la station spatiale à bord de leur capsule Crew Dragon dimanche, et le propulseur Falcon 9 qui les transportait en altitude est rentré à Port Canaveral mardi après avoir atterri sur le bateau de récupération de fusées océaniques de SpaceX.

L’autre vaisseau de rĂ©cupĂ©ration de fusĂ©es de SpaceX a Ă©tĂ© envoyĂ© dans l’ocĂ©an Atlantique avant que l’autre plateforme d’atterrissage ne retourne sur la cĂ´te de Floride avec le booster du lancement de Crew Dragon.

Le bateau a été utilisé pour un premier atterrissage de fusée au large des côtes de Floride mercredi soir, après un transit depuis la Californie après avoir soutenu une série de missions de Falcon 9 depuis la base aérienne de Vandenberg, le principal site de lancement sur la côte ouest américaine.

Après s’ĂŞtre dĂ©tachĂ© de l’Ă©tage supĂ©rieur de Falcon 9 et de la pile de 60 vaisseaux Starlink, le premier Ă©tage de 15 Ă©tages a Ă©tĂ© propulsĂ© par des propulseurs pour faire voler la queue en premier, a dĂ©ployĂ© quatre ailerons de stabilisation aĂ©rodynamique et a replongĂ© dans l’Ă©paisse basse atmosphère.

Une combustion d’entrĂ©e utilisant trois des moteurs Merlin du premier Ă©tage a permis de cibler le booster pour l’atterrissage sur le vaisseau drone, positionnĂ© dans l’ocĂ©an Atlantique Ă  environ 230 miles (370 kilomètres) Ă  l’est de Charleston, en Caroline du Sud. Le moteur central de la fusĂ©e a Ă©tĂ© mis Ă  feu juste avant d’atteindre le vaisseau, et quatre jambes d’atterrissage en fibre de carbone se sont dĂ©ployĂ©es lorsque le booster a touchĂ© le bateau.

Avec l’entrĂ©e en service d’un deuxième navire drone en Floride, SpaceX peut Ă©liminer un obstacle Ă  l’accĂ©lĂ©ration de la cadence des missions depuis ses deux plateformes de lancement sur la cĂ´te spatiale.