Guide pour commencer l’astronomie

Bien faire ses débuts dans l’astronomie et choisir le bon matériel

Être passionné par le ciel et les étoiles est un préalable pour se lancer dans une étude approfondie des corps célestes. Il faut aller étape par étape, ne pas se brusquer dans des achats en ligne et faire les choses progressivement. En tant qu’astronome débutant, il y a un certain nombre de choses à faire pour bien comprendre cette science. Pour bien faire ses débuts dans l’astronomie, voici quelques conseils à mettre en pratique.

Ne pas effectuer d’achat de matériel dans ses débuts

Lorsqu’on veut effectuer un achat de matĂ©riel d’astronomie, il ne faut pas aller trop vite en besogne. Il peut ĂŞtre conseillĂ© de commencer par s’inscrire dans un club ou une Ă©cole d’astronomie. Dans un club d’astronomie, les bases de l’astronomie pourront ĂŞtre apprises. Le professeur saura guider tous les astronomes dĂ©butants afin qu’ils puissent faire de bons dĂ©buts et ne pas commencer sur une fausse note. Pour ne pas perdre inutilement son argent, il faut Ă©galement lire. Sur Internet, il y a beaucoup de revues et articles pour guider les astronomes dĂ©butants afin de les mener vers une autre Ă©tape de l’astronomie. Pour avoir de bonnes bases, il faut Ă©galement lire beaucoup de livres sur l’astronomie, des livres qui dĂ©crivent bien cette science des corps cĂ©lestes. Par exemple, il y a par exemple le petit guide du ciel qui est recommandĂ© lorsque l’on commence l’astronomie.

Petit guide du ciel
  • guide|ciel|univers
  • Bernard Pellequer, Andre Jouin
  • Éditeur: Points
  • Poche: 96 pages

L’astronomie, c’est quatre domaines

En tant que débutant, il faut savoir que l’astronomie se divise en deux grandes catégories : le visuel et la photo. Chaque catégorie compte deux domaines. Ainsi, dans la catégorie visuelle on a l’observation planétaire et l’observation du ciel profond. Tant dis que dans la catégorie photo, on a la photographie planétaire et la photographie du ciel profond. Il est plus conseillé pour un débutant qui dispose de peu de moyens financiers de commencer par l’observation planétaire, car c’est un domaine accessible aux petits instruments d’apprentissage. Dans ce domaine, la pollution lumineuse n’est pas à craindre. Alors que dans l’observation du ciel profond, il faut redouter la pollution lumineuse qui est absente. Il faut également utiliser un matériel onéreux, comme les télescopes Newton de type Dobston.

Omegon Jumelles Nightstar 15x70

Ce modèle est le petit frère du 20x80, il est donc plus compact et plus léger.
Très lumineuses et conviennent aussi pour les observations nature et animaux au crépuscule
Les porteurs de lunettes n'ont pas été oubliés : Le dégagement oculaire de 18 mm permet de voir la totalité du champ

Savoir ce que l’on recherche en se lançant dans l’astronomie

Avant de prendre l’initiative de se lancer dans l’étude des corps célestes, il y a bien eu un élément déclencheur de cette envie. Il est donc question de bien définir le projet né de cette passion. Il ne faut pas juste se lancer sans raison. Il convient plutôt de se fixer des objectifs. Il faut tenir compte de ses envies, car très souvent, l’on peut être intéressé seulement à l’observation planétaire ou encore à la photographie du ciel profond, l’astronomie regorgeant de plusieurs domaines. En s’inscrivant par exemple dans un club d’astronomie, il est donc possible de savoir que pour se lancer dans cette activité passionnante, il faut avoir un site d’observation. Un astronome est tout naturellement un observateur. Et selon le choix du site, on peut faire l’observation du ciel profond. Par exemple, le choix d’un site pollué offrira à l’observateur la seule possibilité de faire de l’observation planétaire. Le choix du site aura également un impact sur le coût du matériel à acheter. Il faut aussi tenir compte de son budget, car faire de l’astronomie peut souvent nécessiter des sommes importantes. Tout dépend du domaine choisi. Par exemple, la photographie nécessite beaucoup plus de budget que l’observation. L’expérience personnelle est importante, car en tant que débutant, de nombreuses choses peuvent vous échapper. Par conséquent, on doit se faire conseiller pour choisir le matériel à acheter.

Debuter l'astronomie

Le choix du matériel

Pour une bonne observation, il est conseillé d’utiliser par exemple des jumelles. Ces dernières pourront bien aider un débutant. Pour la photographie, on utilise le télescope doté d’une longue focale, une monture et un capteur numérique. Pour découvrir toute la cosmologie, il est conseillé d’acheter cette lunette. Elle permet à tout débutant d’aborder l’astronomie à bas prix, avec la possibilité de transporter la lunette et son trépied partout où on le souhaite. On peut également utiliser une caméra CDD de moindre qualité, reliée à un ordinateur. De même, on peut utiliser un autoguider indépendant, lié entre la lunette et la monture. Il existe un large choix de matériels en ligne. Il faut juste déterminer le domaine à explorer et bien définir son budget.

Sky-Watcher Newton TĂ©lescope, 70/900, Monture Ă©quatoriale EQ1, Noir
  • Système optique : rifrattore acromatico
  • Diamètre : 70 mm
  • TrĂ©pied : en aluminium rĂ©glable
  • Grossissement max : 140 x
  • TĂ©lescope