Comment bien choisir un télescope ?

Aujourd’hui l’Astronomie est une passion qui regroupe de plus en plus de monde. Cela requiert quelques connaissances. L’observation peut se faire avant tout à l’oeil nu, mais plus vous allez avoir de connaissance, plus vous allez vouloir pousser les observations. C’est pourquoi choisir les bons instruments pour observer le ciel est essentiel.

Les instruments d’observation du ciel ont été perfectionnés depuis quelques dizaines d’années. Nombreuses sont les modifications qui ont été apportées afin de répondre au mieux aux attentes des utilisateurs qui de plus en plus, se font nombreux et deviennent de plus en plus exigeants.

telescope Quels critères ?

Le choix d’un télescope va se baser suivant plusieurs critères.

S’il y a beaucoup d’éléments que l’on peut prendre en compte, il y a essentiellement trois fonctions à retenir pour choisir un télescope, à savoir:

  • Agrandir l’objet que vous souhaitez observer,
  • Apporter de la luminosité
  • Obtenir une excellente résolution.

Planète Le diamètre

Le diamètre est le critère en tête de liste dans le choix de votre appareil. Il est généralement exprimé en millimètre, il est important à deux niveaux : la luminosité et la résolution de l’objet à observer. Le principe est le suivant, plus le diamètre est important, plus l’objet en observation sera net et lumineux.

Plus un diamètre sera important, plus l’objet observé sera net

Planète La focale

La seconde caractéristique est la focale. Il s’agit de la distance que parcourt la lumière dans le tube du télescope. La focale est exprimée en mm, la longueur de la focale vous donne une idée de son pouvoir de grossissement. En principe, plus la focale est élevée, plus l’appareil pourra grossir davantage l’objet observé.

Planète L’ouverture

Et enfin, la troisième caractéristique à voir est l’ouverture. Il s’agit du rapport entre la longueur focale et le diamètre de l’instrument. En d’autres termes, elle définit les performances optiques du tube.

Avec une focale et un diamètre élevé, l’appareil proposera une meilleure résolution. Tandis que si la focale et le diamètre sont faibles, l’instrument apportera un peu plus de luminosité.

telescope Choisir le téléscope qui vous convient

Avant d’acheter un télescope, il faut déjà comprendre comment vous pourrez l’utiliser. Il faut se poser quelques questions, et notamment celles relatives à l’utilisation que vous prévoyez d’en faire.

Dans les faits, vous ne pourrez pas utiliser le même télescope si vous voulez voir simplement le ciel étoilé et si vous voulez voir des objets du système solaire de façon beaucoup plus précise. Au moment de choisir votre télescope, vous allez devoir définir ce que vous avez envie d’observer afin de trouver l’instrument qui correspondra le mieux à vos besoins.

Planète Observer la Lune

Comme nous l’avons évoqué précédemment, vous allez devoir vous pencher d’un peu près sur le diamètre de l’appareil que l’on appellera également « ouverture ». La plupart du temps, la première chose que les personnes veulent voir lorsqu’elles ont un télescope entre les mains, c’est la lune. On considère que, pour la simple observation de la lune, il suffit d’opter pour un télescope de 60 à 70 mm d’ouverture. Plus vous voudrez observer de détails, plus vous allez devoir vous pencher vers un accessoire avec une ouverture plus importante. Par exemple, pour admirer chaque détail de la lune, il sera conseillé de se tourner vers une ouverture de 100 mm. Pour des observations plus poussées, vous pourrez vous tourner vers un télescope beaucoup plus performant.

Il existe plusieurs types de télescopes. Les télescopes polyvalents sont les modèles classiques. Ils permettent d’observer les différents objets du ciel. Mais il reste conseillé de choisir un télescope qui est destiné particulièrement au domaine d’observation sur lequel vous travaillez.

[amazon table=”4359″]

A noter que les jumelles astronomiques peuvent aussi être la solution idéale pour observer la lune et quelques planètes pour un petit budget. Cela permet aussi de se familiariser avec l’Astronomie en douceur et cet accessoire sera moins encombrant qu’un télescope.

Planète Observer les planètes

Pour l’observation des planètes, il faut savoir qu’en principe, une planète, étant rapprochée du soleil, est déjà lumineuse par nature. Dans ce cas, le télescope servira uniquement à grossir l’image, de manière à ce que tous les détails soient bien visibles. Il faut vérifier bien entendu que les résolutions soient bonnes. Dans ce cas, une lunette fera parfaitement l’affaire.

Gardez en tête que certaines planètes sont invisibles à travers un télescope, notamment car elles se trouvent trop loin ou bien trop proche du soleil. Par exemple, certains télescopes permettent d’entrevoir Mercure, mais cela reste très difficile. Il en est de même pour Uranus et Neptune qui ne seront que des petits points colorés dans votre ciel étoilé. Les planète que vous allez pouvoir observer sont principalement Mars, Vénus, Jupiter et enfin Saturn.

Saturn avec ses superbes anneaux

Il est conseillé de prendre un télescope avec une monture azimutale, laquelle permet de suivre les mouvements des étoiles plus facilement et confortablement. Si vous prenez une version go-To, c’est encore mieux. C’est un système qui permet de transformer le télescope en un robot, il suffit d’indiquer l’astre à observer et le télescope effectuera les recherches à votre place.

[amazon table=”4380″]

Planète Observer le ciel profond

Par contre, pour observer le ciel profond, il faudra prévoir de la lumière. Comparé aux planètes, le ciel profond reste peu lumineux. Dans ce cas, on évite plutôt de grossir l’image afin de ne pas perdre en luminosité. Il est alors conseillé de prendre un télescope qui met en avant le diamètre, mais il n’y a pas besoin d’une grande longueur focale. Le but est d’élargir la vision à travers un tube qui est en principe bien ouvert.

Dans le cas où vous voulez observer les galaxies et les nébuleuses présentes dans le ciel, il faudra vous tourner du côté d’un matériel très performant avec, au minimum, 250 mm de diamètre.

Une monture équatoriale est aussi est une solution très pratique. Ce type de monture permet de suivre le mouvement des étoiles qui tournent autour de l’axe polaire. Certains modèles peuvent être dotés de petits moteurs, d’autres non.

[amazon table=”4361″]

telescope A garder en tête

Vous devez garder à l’esprit que ce genre d’achat représente une somme importante. Plus votre télescope sera performant et précis, plus il vous coûtera cher. Lorsque vous achetez un télescope, il est également important de ne pas être trop exigeant. Par exemple, vous ne pourrez pas observer chaque détail de la planète Saturne avec un télescope avec une ouverture de 70mm, mais certains sont assez performants pour vous laisser observer ses magnifiques anneaux. Tout dépend du budget que vous allez investir.

Vous devez également garder à l’esprit que la qualité de vos observations dépendra de l’endroit où vous vous trouvez. En effet, vous devez faire en sorte d’avoir le moins de pollution lumineuse possible. Cela signifie que, moins l’endroit où vous êtes sera éclairé, plus vous aurez de chances de distinguer les éléments du ciel de façon claire et précise. De façon générale, il est déconseillé de tenter d’observer le ciel lorsque l’on se trouve en plein milieu d’un centre-ville. Des endroits tels que la campagne ou bien encore le bord de l’océan seront à privilégier, car on n’y retrouve aucune lumière artificielle pendant la nuit.

L’endroit idéal pour observer le ciel avec un télescope