La plus jeune astronome du monde

Bien qu’elle n’ait passĂ© que huit ans sur la planète Terre, une jeune fille brĂ©silienne de 8 ans a dĂ©jĂ  fait une forte impression sur le système solaire.

Nicole “Nicolinha” Oliveira, originaire du BrĂ©sil, a Ă©tĂ© surnommĂ©e “la jeune astronome du monde”. Dans une rĂ©cente interview accordĂ©e Ă  l’AFP, Nicolinha a expliquĂ© qu’elle a dĂ©jĂ  dĂ©couvert 18 dĂ©tections prĂ©liminaires qui pourraient ĂŞtre des astĂ©roĂŻdes.

Ces observations prĂ©liminaires doivent encore ĂŞtre certifiĂ©es, un processus qui peut parfois prendre des annĂ©es. Cependant, si l’une de ces dĂ©tections tient la route, elle deviendra la plus jeune personne au monde Ă  dĂ©couvrir un astĂ©roĂŻde. Elle battra ainsi le record de Luigi Sannino, qui a dĂ©couvert l’astĂ©roĂŻde 12575 Palmaria Ă  l’âge de 18 ans, en 1999. Si ses indications rĂ©sistent Ă  un examen plus approfondi, elle espère donner aux astĂ©roĂŻdes le nom de scientifiques brĂ©siliens cĂ©lèbres et de membres de sa famille.

Nicolinha a rĂ©cemment fait partie des chasseurs d’astĂ©roĂŻdes, un projet menĂ© par l’International Astronomical Search Collaboration (IASC) et le ministère brĂ©silien des sciences, destinĂ© Ă  susciter l’intĂ©rĂŞt des gens pour l’astronomie. Jusqu’Ă  prĂ©sent, le projet a vu des centaines de scientifiques citoyens du monde entier – de l’Inde et de l’Irak Ă  l’Espagne et au Nigeria – effectuer au moins 185 dĂ©tections prĂ©liminaires, dont 85 objets dĂ©couverts. Lors de la dernière campagne, l’IASC indique que Nicole a effectuĂ© sept dĂ©tections prĂ©liminaires.

“Quand elle avait deux ans, elle levait les bras vers le ciel et me demandait : “Maman, donne-moi une Ă©toile”, raconte Ă  l’AFP Zilma Janaca, sa mère.

“Nous avons compris que cette passion pour l’astronomie Ă©tait sĂ©rieuse lorsqu’elle nous a demandĂ© un tĂ©lescope comme cadeau d’anniversaire pour ses quatre ans. Je ne savais mĂŞme pas vraiment ce qu’Ă©tait un tĂ©lescope”, ajoute Zilma Janaca.

Comme tous les jeunes qui ont la tĂŞte dans les Ă©toiles, un simple coup d’Ĺ“il Ă  la chambre de Nicolinha suffit pour comprendre qu’elle est profondĂ©ment obsĂ©dĂ©e par l’espace. Outre l’ordinateur qu’elle utilise pour feuilleter des images de l’espace et chasser les astĂ©roĂŻdes, sa chambre est couverte de jouets Star Wars, de posters d’astronomie et de dĂ©corations sur le thème des astronautes. C’est Ă©galement Ă  partir de cet ordinateur qu’elle diffuse sa chaĂ®ne YouTube, oĂą elle a interviewĂ© plusieurs grands noms du monde, dont l’astronome brĂ©silien DuĂ­lia de Mello et Andressa Costa Ojeda, une aspirante astronaute brĂ©silienne.

Nicolinha a déjà accompli pas mal de choses dans sa courte vie, mais il semble que ses ambitions astronomiques ne font que commencer.

“Je veux construire des fusĂ©es. J’aimerais aller au Kennedy Space Center de la NASA en Floride pour voir leurs fusĂ©es”, a-t-elle dĂ©clarĂ©.