Et si vous dirigiez un grand télescope ?

hubble

C’est probablement le rĂȘve de tout astronome amateur d’ĂȘtre en possession d’un des grands tĂ©lescopes de plusieurs millions d’euros, mĂȘme si ce n’est que pour quelques heures et quelques clichĂ©s. Nos jumelles et tĂ©lĂ©scopes sont dĂ©jĂ  des instruments incroyables pour l’observation. Au fur et Ă  mesure que nous amĂ©liorons notre Ă©quipement personnel, nous sommes de plus en plus capables de dĂ©terminer avec prĂ©cision ce que nous voulons voir dans le ciel.

Mais nous ne pouvons pas aller plus loin dans les contraintes d’un budget pour construire le tĂ©lescope parfait. L’Ă©tape suivante consiste probablement Ă  travailler avec les autres membres de votre club d’astronomie. En mettant nos ressources en commun, nous pouvons faire plus de progrĂšs dans l’acquisition d’Ă©quipements beaucoup plus sophistiquĂ©s.

Le rĂȘve

Tout cela est bien et c’est amusant de mettre cela au point en trouvant toujours de nouvelles amĂ©liorations. Mais quand nous sommes assis et que nous rĂȘvons, ce sont ces grands tĂ©lescopes de taille institutionnelle qui nous intĂ©ressent vraiment. Vous avez peut-ĂȘtre dĂ©jĂ  entendu parler de grands tĂ©lescope Ă  Kitt Peak, en Arizona, au Mauna Kea, Ă  HawaĂŻ, Ă  Palomar Mountain, en Californie, ou au Mt Locke, au Texas, pour n’en citer que quelques-uns. En voyant ces tĂ©lescopes, vous vous ĂȘtes dit que si vous pouviez le faire fonctionner pendant une heure, ce serait quelque chose d’exceptionnel.

Des possibilités pour les amateurs

La bonne nouvelle, c’est que mĂȘme si ces Ă©normes observatoires ne vous laisseront pas toucher Ă  ces tĂ©lescopes les plus puissants, beaucoup d’entre eux effectuent des observations spĂ©cifiques pour vous et vous permettront de “voir Ă  travers leurs yeux” via Internet pour cette courte observation. Il s’agit d’une option trĂšs intĂ©ressante pour un astronome amateur, Ă  laquelle vous devez vous prĂ©parer avec soin. Voici ce que vous faites


  1. Commencez Ă  dresser une liste des grands tĂ©lescopes du monde, de leur emplacement et de la façon de les contacter. Google vous aidera Ă  trouver des listes de ces observatoires Ă  contacter en vous orientant vers des sites d’annuaires spĂ©cifiques comme http://astro.nineplanets.org/bigeyes.html
  2. Vous pouvez commencer par soumettre votre demande Ă  un observatoire spĂ©cifique. Si vous souhaitez observer un Ă©vĂ©nement cĂ©leste spĂ©cifique, il y aura des tĂ©lescopes particuliers autour du globe qui seront les mieux placĂ©s pour obtenir ces clichĂ©s pour vous. Alors, Ă©tudiez et trouvez le bon tĂ©lescope et le moment idĂ©al pour cette observation. Prenez de l’avance sur ce travail, car vous devez soumettre votre demande suffisamment tĂŽt pour qu’elle soit approuvĂ©e et pour qu’ils vous contactent et interagissent avec vous afin de dĂ©terminer ce que vous allez leur faire voir.
  3. Vous pouvez diriger les opĂ©rateurs des tĂ©lescopes de deux maniĂšres. Vous pouvez leur donner des coordonnĂ©es prĂ©cises sur lesquelles se concentrer et un dĂ©lai prĂ©cis pour effectuer l’observation. L’autre façon est de leur donner une Ă©toile, une planĂšte ou un systĂšme stellaire particulier Ă  observer et de les laisser dĂ©terminer les coordonnĂ©es. Cela peut ĂȘtre plus facile parce que vous savez ce que vous voulez voir.
  4. Maintenant, vous pouvez attendre le courrier Ă©lectronique qui vous informe que l’observation est terminĂ©e. Vous ne pourrez pas les regarder faire l’observation de façon dynamique. Ce serait bien, mais ce n’est pas encore possible. Ce sont des tĂ©lescopes, pas des webcams. Mais ils afficheront les images de votre observation sur un site web particulier et vous enverront les rĂ©sultats par e-mail pour que vous les Ă©tudiiez.

Ce processus est gratuit et personnalisé selon vos besoins. Et vous pourrez montrer auprÚs de vos amis les copies couleur de vos clichés que vous avez fait faire par exemple par Kitt Peak pour vous personnellement.